Tramitichromis

Eccles & Trewavas, 1989

Le genre Tramitichromis faisait initialement partie du genre Lethrinops,  et comme lui il s’agit d’un groupe de poissons sabulicoles endémiques du lac Malawi.

Sur une vingtaine d’espèces classées dans le genre seulement 5 ont été décrites et si on se réfère à Konings il est probable que de nombreuses espèces de Lethrinops devraient rejoindre le genre Tramitichromis. C’est peut dire qu’il est difficile de s’y retrouver avec ces poissons…

Les principaux critères de différenciation entre les genres Lethrinops et Tramitichromis sont encore aujourd’hui morphologiques: L’inclinaison du museau, vers le bas, qui est plus importante chez les Tramitichromis en rapport avec l’axe du vomer (os du nez) et  l’aspect des dents de l’os pharyngien particulièrement fines, longues et recourbées vers l’arrière. Deux critères qui ne sont pas très aidant pour un aquariophile quand il cherche à identifier le genre de son poisson…

L’aspect du patron mélanique peut aider si on considère que quand il n’y en a pas c’est un Lethrinops, que certains patrons sont assez spécifiques (patron en selle d’un Tramitichromis intermedius) et que théoriquement les Lethrinops (hormis Lethrinops lethrinus) n’ont pas de bande horizontale… pour se faire une idée je vous conseille le site de Mickael, K. Oliver.

Comme les Lethrinops les Tramitichromis construisent de jolis site de ponte dont l’aspect est un des éléments de la reconnaissance des partenaires sexuels, mais en aquarium les conditions de captivité ne permettent généralement pas d’apprécier les différences entre les nids. Entre Chembe et Cap Maclear aux moins 6 espèces ont été identifiées (KONINGS), la plupart des mâles ont des patrons de coloration très proches mais les formes du nid et les profondeurs du site de ponte diffèrent, des études génétiques ont confirmé qu’il s’agissait bien d’espèces différentes (KIDD, et al., 2006).

Enfin, s’il fallait encore une élément pour confirmer la complexité du genre il faut mentionner les hypothèse de Konings (Konings, 2007)  et de M. K. Oliver pour lesquels Tramitichromis intermedius qui possède un patron mélanique en selle est sans doute plus proche de Trematocranus placodon et Hemitilapia oxyrhinchus que des autres Tramitichromis et devrait appartenir au genre Hemitilapia.

Tramitichromis intermedius
Trematocranus placodon Likoma