Protomelas

Eccles & Trewavas, 1989

Le nom Protomelas vient du Grec : « proto » = premier et de « melas » =noir, en référence avec le patron mélanique des poissons de ce genre qui serait du même type que celui des premiers Cichlidés arrivés dans le lac à partir des cours d’eau affluents. Ce type de patron “originel”  (appelé encore plésiomorphe) est retrouvé chez différents Cichlidés fluviatiles primitifs ce qui plaide en faveur de son ancienneté (Spreinat, 1996) (Eccles, et al., 1989).

L’espèce type du genre est Protomelas kirkii (Günther, 1894).

 

Classification:

Est actuellement un joli bazar. Il est actuellement  difficile voir impossible d’attribuer un poisson à certaines espèces si elles ne sont pas vues dans le milieu naturel. C’est par exemple le comportement alimentaire qui peut permettre de  différencier un Protomelas fenestratus d’un Protomelas taeniolatus voir d’un Protomelas sp. ‘steveni imperial’ qui peuvent vivent en sympatrie. Ces trois espèces font actuellement partie du groupe “Steveni” au même titre que le Protomelas virgatus.

Certaines espèces ont encore un genre discuté par exemple Protomelas sp. “johnstoni solo” qui est aussi encore souvent  nommé Placidochromis sp. “johnstoni solo”, idem pour Protomelas ornatus parfois retrouvé sous le nom d’Eclectochromis ornatus.

Les Protomelas ont colonisé l’ensemble des biotopes du lac et développé des stratégies alimentaires très variées (alguivores, insectivores, voleurs d’oeufs, piscivores…). Globalement en se référant à leur patron mélanique et à leur morphologie et pour ne pas trop se perdre il est possible de ranger ces poissons dans 3 groupes:

Les Protomelas à patron mélanique “fenêtré”

En particulier Protomelas fenestratus mais aussi les autres Protomelas du groupe “steveni” (taeniolatus, sp. ‘steveni…’, virgatus) et ceux du groupe “spilonotus”. Ici le patron mélanique est constitué de barres verticales et de bandes horizontales avec souvent une prédominance des barres verticales.

Protomelas fenestratus Border
Protomelas sp. "steveni taiwan" Taiwanee Reef
Les Protomelas pour lequel le patron mélanique se limite à une ou deux bandes horizontales sans éléments verticaux.

Les Protomelas kirkii, Protomelas labridens, Protomelas similis, Protomelas pleurotaenia du groupe “kambuzi” (Konings, 2016) mais aussi Protomelas annectens inféodés aux habitats sablonneux.

Protomelas labridens Chiofu
Les Protomelas à grosses lèvres:

Protomelas sp. ‘mbenji thick lip’, Protomelas sp. ‘hertae’, protomelas insignis

Protomelas sp. 'hertae' Chizumulu